L'impact des régimes pauvres en sucre sur la perception des saveurs

 

Une étude menée puis publiée par le Monell Center sur l’appétence au sucre révèle que les personnes soumises à un régime réduit en sucre perçoivent les aliments sucrés plus doux en bouche que celles qui suivent un régime « normal » et non restreint en sucre. Néanmoins, ce régime ne change pas la prédisposition des personnes à aimer le sucre.  Il s’avère que « Les personnes ayant eu un régime diminué ensucre durant trois mois sont très vite revenues à leurs habitudes alimentaires lorsqu’ils avaient le choix. Ce rapide rebond suggère que les personnes peuvent résister aux changements en ce qui concerne le niveau de sucre dans leur alimentation.» souligne Paul Wise, psychologue sensoriel et dirigeant de ce projet.

Source : Wise PM, et al. Reduced dietary intake of simple sugars alters perceived sweet taste intensity but not perceived pleasantness. Am J Clin Nutr. 2015 Nov 25. pii: ajcn112300. [Epub ahead of print].

Eva Guenaire