Fleury Michon invite les consommateurs à vérifier la composition de ses produits

C’est avec le surimi, produit suspect idéal aux yeux des consommateurs quant à sa composition, que l’entreprise vendéenne Fleury Michon lance une campagne d’information sur la constitution de ses produits, baptisée « #Venez vérifier ».

Cette campagne publicitaire invite les consommateurs à découvrir la fabrication du surimi, de la pêche à l’assiette notamment via des spots diffusés au cinéma et que l’on peut retrouver sur le site Internet http://venezverifier.fr/.

Cette initiative s’inscrit dans une « démarche de transparence », assure Grégoire Gonnord, président du conseil d’administration de Fleury Michon, visant à redonner confiance aux consommateurs sur les produits agroalimentaires.

Le produit est composé de chair de poissons, de blancs d’œufs, d’amidon de blé et de fécule de pomme de terre, d’huile de colza (non hydrogénée), d’eau, de sel, d’extraits de crabe et de paprika. Il est également sans conservateur, sans polyphosphates, sans sorbitol, sans glutamate.« L’index glycémique de notre surimi est bas, les glucides présents étant majoritairement complexes », précise Barbara Bidan, responsable nutrition du groupe. Sa valeur énergétique pour 100 g est de 8 g de protéines, 10,5 g de glucides et 4,5 g de lipides. « Nous avons également travaillé sur sa formulation pour que le produit soit sans gluten », assure-telle.