Actualités

Appel à candidatures de la SFN

Dans le cadre du renouvellement du conseil scientifique de la Société française de la nutrition (SFN) 2019, dont les membre sont élus pour trois ans, la SFN lance un appel à candidatures. Si les compétences recherchées sont multiples, la SFN précise que les experts en technologie alimentaire, physiologie et pathologie, et recherche clinique en nutrition seront privilégiés. Pour candidater, déposer une lettre de motivation, un curriculum vitae et une liste de publication avant le 5 novembre à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

La Société française de nutrition est connectée

La Société française de nutrition est désormais sur Twitter, avec le compte @SFNutrition_Fr. Pour information plus approfondie, la SFN invite également les professionnels à s’abonner à la newsletter, qui fait état tous les deux mois des dernières études portant sur la nutrition.

Didier Guillaume est nommé ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

PORTRAIT


©Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr

Le sénateur Didier Guillaume a été nommé ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, au sein du gouvernement d’Édouard Philippe, en remplacement de Stéphane Travert qui quitte le gouvernement.

Lire la suite...

Critères diagnostiques de la dénutrition : le consensus européen

diagnostic


DR

À l’occasion du 40e congrès de la Société européenne de nutrition clinique et métabolisme (ESPEN), quatre mille spécialistes de la nutrition ont lancé un cri d’alerte à l’intention des systèmes de santé et des gouvernements concernant la dénutrition et le risque de complications associés. Ils ont également dévoilé un consensus mondial sur les éléments à recueillir pour la repérer.

Lire la suite...

La loi Alimentation est enfin votée !

LÉGISLATION


© Photitos 2016 - istock

La loi pour « l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable » a été adoptée définitivement le 2 octobre. Élaborée à la suite des États généraux de l’alimentation, elle s’articule autour de cinq axes stratégiques : assurer le revenu des producteurs, améliorer les conditions sanitaires et environnementales de production, renforcer le bien-être animal, favoriser une alimentation saine, sûre et durable et réduire l’utilisation du plastique.

Lire la suite...

Le PNA lance un nouvel appel à projets

PROJETS


DR

Dans le cadre du Programme national pour l'alimentation, le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation lance un nouvel appel à projets national, en partenariat avec le ministère des Solidarités et de la Santé, l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) et le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET). Doté d'une enveloppe de 1,65 million d'euros, il soutient des projets d'intérêt général visant à promouvoir une alimentation sûre, saine, durable et accessible à tous.

Lire la suite...

La FFAS : président et missions

Bernard Guy-Grand, professeur honoraire des universités et ancien chef du service de nutrition de l’Hôtel-Dieu à Paris, a été élu à la présidence du Conseil d’administration du Fonds français pour l’alimentation et la santé (FFAS), le 4 septembre 2018. Au programme des prochains mois : relance de l’enquête Obépi, des conférences scientifiques sur l’alimentation personnalisée, les nanoparticules, la publication d’un état des lieux scientifiques sur les protéines ainsi qu’une synthèse sur la classification NOVA des aliments.

Alcool et démence

Les adultes de 40-60 ans consommant trop d’alcool ou à l’inverse, pas du tout, présentent un risque significativement augmenté de développer une démence plus tard dans la vie, selon les données de suivi sur 23 ans publiées cet été dans le British medical journal (BMJ). « Ces résultats renforcent les données selon lesquelles une consommation excessive d’alcool est un facteur de risque de démence » et « incitent à préconiser des seuils plus bas de consommation pour favoriser un meilleur vieillissement cognitif », souligne Séverine Sabia, première auteur de l’étude dans un communiqué de l’Inserm.

Le CNA définit l'« alimentation favorable à la santé »

RECOMMANDATIONS


© kupicoo - istock

Le conseil national de l’alimentation publie l’avis n°81 relatif à l’alimentation favorable à la santé. S’intéressant au contexte accompagnant l’acte alimentaire, le groupe de concertation livre une définition consensuelle de l’alimentation favorable à la santé et énonce 81 recommandations pour y parvenir.

Lire la suite...

La gastronomie de demain s’invite à EquipHotel

évènement


DR

Du 11 au 15 novembre prochains, EquipHotel s’installe au cœur de Paris. Cinq jours dédiés aux professionnels de l’hotellerie-restauration pour les aider à faire le plein d’innovations et de nouvelles tendances. L’occasion également de découvrir le workshop prospectif 2050, une initiative de Thierry Marx pour imaginer la restauration de demain.

Lire la suite...

Viande : à chaque génération, sa conso !

consommation


© fisher_photostudio - istock

Le Credoc publie une enquête sur la consommation individuelle de produits carnés. Elle révèle une évolution marquée des pratiques de consommation de ces produits au sein des jeunes générations. Celle-ci accompagne l’évolution des régimes alimentaires.

Lire la suite...

Obésité : quelle prise en charge en 2019 ?

politique de santé


© kwanchaichaiudom - istock

Dans le cadre du colloque "Construisons ensemble les parcours de soins de l'obésité", qui s'est tenu début septembre, la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, a indiqué qu'elle souhaitait renforcer la politique générale de la prise en charge de l'obésité. Objectifs : prévenir l’obésité chez les enfants, favoriser le parcours du patient, financer la prévention, coordonner les acteurs de la prise en charge ou encore améliorer la pertinence des actes. 

Lire la suite...

Les Français davantage acteurs de leur santé?

COMPLÉMENTATION

Synadiet, le Syndicat national des compléments alimentaires, a lancé un Observatoire pour étudier la place des compléments alimentaires dans un modèle de santé préventive, tel que celui que les pouvoirs publics tendent à mettre en place dans l’Hexagone.

Lire la suite...

Un livret dédié à l’alimentation des personnes atteintes de troubles cognitifs

ÉDITION

Le groupe Apicil et l’Institut Paul Bocuse présentent un premier livret sur l’alimentation et le bien-être des personnes atteintes d’Alzheimer et des maladies apparentées.

Lire la suite...

Le néovégétarisme a le vent en poupe

Deux Français sur dix déclarent être néo-végétariens selon une étude Arcane Research. L’aspect sain de l’alimentation les incite à réduire leur consommation de chair animale.

Lire la suite...

Sous-catégories