Vieillissement

La restriction calorique augmenterait la longévité. Une équipe espagnole a montré chez la souris qu’un faible apport calorique permet de réduire l’incidence des cancers de 40 % et d’autres maladies liées à l’âge. Les souris étaient en meilleure santé. Source : Vera E et al. PLoS One. 2013;8(1).