Suivre les recommandations pour vivre plus longtemps

Cancer

Nutrition infos
Crédit photo : Crédit photo : © USDAgov – flickr.com

En 2007, le Fonds mondial de recherche sur le cancer (WCRF) et l'American Institute for Cancer Research (AICR) ont publié des recommandations sur l'alimentation, l'activité physique et la gestion du poids pour la prévention du cancer sur la base des données les plus récentes de la littérature. Une étude parue dans The American Journal of Clinical Nutrition en mai dernier suggère que suivre ces recommandations augmente significativement la longévité.

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié les profils de 378 864 patients issus de 9 pays européens inscrits dans l'étude prospective européenne sur le cancer et la nutrition. Au moment du recrutement - entre 1992 et 1998 -, des données alimentaire et anthropométrique ainsi que des informations concernant le mode de vie des participants ont été recueillies. Un score qui comportait 6 critères pour les hommes [adiposité, activité physique, consommation d’aliments et de boissons favorisant la prise de poids, de fruits & légumes, d’aliments d'origine animale, et de boissons alcoolisées] et 7 pour les femmes [allaitement en plus] a été établi. Les notes élevées correspondaient à une plus grande adhérence aux recommandations WCRF / AICR. Les associations entre la note reçue et le risque de décès ont été estimées en utilisant une analyse de régression de Cox.

Après une période de suivi médiane de 12,8 ans, 23 828 décès ont été recensés. Les résultats indiquent que les participants qui appartenaient à la catégorie de score la plus élevée (5-6 points pour les hommes ; 6-7 points pour les femmes) avaient un risque de décès 34 % plus faible (IC 95% : 0,59, 0,75) par rapport aux participants de la catégorie la plus basse (0-2 points chez les hommes ; 0-3 points chez les femmes). Une corrélation inverse et significative a été observée dans tous les pays. Les auteurs soulignent que les patients qui avaient obtenu un score élevé présentaient également un risque plus faible de décéder d'un cancer, d’une maladie du système circulatoire ou respiratoire.

Source : Vergnaud AC et al. Adherence to the World Cancer Research Fund/American Institute for Cancer Research guidelines and risk of death in Europe: results from the European Prospective Investigation into Nutrition and Cancer cohort study. Am J Clin Nutr 2013;97(5):1107-20.

VCD