Dysfonction rénale et bisphénol A : un lien observé chez des enfants américains

Bisphénol A

Nutrition infos

Les enfants présentant une forte concentration urinaire en bisphénol A seraient davantage touchés par une dysfonction rénale, selon les données d’une étude publiée en ligne début janvier dans Kidney International. Les travaux de l’équipe de Leonardo Trasande de l’université de New York se sont basés sur des données issues de la cohorte NHANES (US National Health and Nutrition Examination Survey), représentative de la population nord-américaine. Les chercheurs ont comparé les concentrations de bisphénol A urinaires à celles d’albumine chez 710 enfants âgés de 6 à 19 ans. Après ajustement en fonction de l’hypertension, l’hypercholestérolémie et le statut tabagique entre autres, ils ont constaté que les enfants présentant les niveaux de bisphénol A urinaires les plus importants avaient également les rapports albumine/créatinine urinaires les plus élevés. Selon les calculs des scientifiques, une augmentation de 0,28 mg/g est constatée lorsque le taux de bisphénol A urinaire progresse d’une unité logarithmique. Ces résultats font suite à ceux publiés en septembre dernier dans le Journal of the American Medical Association et qui avaient montré un lien statistique entre obésité infantile et taux urinaires en bisphénol A élevés.

En France, depuis le 1er janvier, les contenants alimentaires fabriqués avec du bisphénol A des produits destinés aux enfants de moins de 3 ans sont « suspendus ». Pour les contenants alimentaires des produits destinés au reste de la population, il faudra encore attendre deux ans.

Source : APM.

V.C.-D.

Crédit photo : michelangelus - Fotolia com