HTTP_Request2_Exception Unable to connect to tcp://cs.think.edpsciences.org:85. Error: Connexion terminée par expiration du délai d'attente EDP Nutrition - La référence du monde de la Nutrition

Mauvaise santé mentale et troubles alimentaires : quelles associations ?

Troubles alimentaires

Nutrition infos

Une équipe de chercheurs australiens menée par Cathy Owen, de l’Australian National University (Canberra, Australie), a montré que l’importance attachée à une surévaluation du poids ou de la silhouette est une composante majeure des troubles alimentaires.

En examinant les données sociodémographiques, les poids et tailles, ainsi que les auto-questionnaires de plus de 5 255 femmes âgées de 18 à 42 ans, sur leurs troubles alimentaires et leur santé mentale, les scientifiques ont observé une préoccupation extrême des participantes quant à leur poids et à leur silhouette (14,6 %), une caractéristique fortement associée à une mauvaise santé mentale. Au sein de l’échantillon, respectivement 12,7 % et 10,6 % des femmes ont reporté « subjectivement » et « objectivement » « trop manger ». Les préoccupations quant à la quantité de nourriture ingérée ont été mentionnées par 10,4 % d’entre elles. Dans une récente étude publiée en juin dernier, la même équipe a mis en évidence une altération de la qualité de vie de ces femmes aux niveaux de leurs santés mentale et physique. Les participantes souffrant de troubles alimentaires présentaient notamment des distorsions de perception de leur santé physique.  

Au vu de ces résultats, l’équipe australienne souligne le besoin de prendre en compte les insatisfactions corporelles des femmes et leur vision négative de leur corps pour les aider dans leur lutte contre les troubles alimentaires.

Source : Mond JM et al. Mental health impairment associated with eating-disorder features in a community sample of women. J Ment Health. 2011;20(5):456-66.

F.B.

Crédit photo : Axom - Flickr.com