Fonder une famille n'encourage pas à manger plus sain

Habitudes alimentaires

Nutrition infos

La parentalité ne transforme pas les habitudes alimentaires. C'est ce que montre une étude parue le lundi 30 avril dans le Journal of the Academy of nutrition and dietetics. Les régimes de 2 563 adultes sans enfants ayant participé à l'étude de cohorte Cardia (Coronary Artery Risk Development in Young Adult) au cours des années 1985-1986 ont été évalués sept ans plus tard. Après analyse des quantités ingérées de lipides saturés, de calories, de fruits et légumes, de boissons sucrées, des fréquences et de la rapidité des repas, les scientifiques ont noté une diminution des quantités des lipides saturés chez les adultes non-parents (- 2,1 %) et dans une moindre mesure chez les participants devenus parents (- 1,6 %). Le Dr Helena Laroche, directrice de l'étude, explique cette différence par le fait que les enfants orienteraient les achats des parents vers les produits qu'ils aiment : les produits gras et sucrés. Si la consommation de fruits et légumes a été augmentée dans les deux groupes, aucune différence significative n'a été trouvée entre les parents et les non-parents.

Des études supplémentaires sont nécessaires pour obtenir des données sur les habitudes alimentaires des parents. "La transition vers la parentalité pourrait représenter un moment opportun pour les diététiciens et nutritionnistes d'éduquer les adultes, non seulement sur la nutrition infantile, ou lors de la grossesse, mais également sur l'alimentation de toute la famille", conclut le Dr Laroche. 

Source : Laroche HH et al. Changes in diet behavior when adults become parents. J Acad Nutr Diet. 2012 ; 112(6). Doi:10.1016/j.jand.2012.02.024.

F.B.

Crédit photo : © Monkey Business - Fotolia.com