Les Français et le pain

enquête


© Gcshutter - istock

Présentée en avant-première au Salon Europain qui s’est déroulé début février à Paris, l’enquête « Mieux connaître et comprendre les consommateurs de pain : usages, lieux, perceptions, attentes », passe au crible les usages, les habitudes et les représentations, en matière d’achat et de consommation de pain des Français. 

Le pain reste un aliment clé de l’alimentation des Français : plus de 9 Français sur 10 (92 %) en ont toujours chez eux et 51% avoue même ne pas pouvoir s’en passer. Les boulangeries artisanales restent le premier lieu d’achat de pain en France. Et elles contentent largement les consommateurs : 95% des Français sont satisfaits du pain qu’ils achètent. Le manque de choix pour la cuisson du pain ou encore les horaires d’ouverture, parfois limités en soirée ou le week-end, sont les reproches les plus fréquemment rapportés par les consommateurs. Parmi la grande variété de pains disponible, la favorite est l’une des plus classiques : la fameuse baguette tradition (38 %), devant la traditionnelle baguette (22%) et les pains aux graines et céréales (17%).

Par ailleurs, les pratiques évoluent puisque les Français ne se rendent plus forcément tous les jours à la boulangerie pour acheter du pain mais congèlent de la baguette, ou achètent des produits plus gros qui vont se conserver plusieurs jours. Selon les consommateurs, le « prix juste » s’établirait à 0,92 €, soit 5 centimes de plus qu’en 2014. Néanmoins, de nombreuses boulangeries, notamment à Paris, la propose souvent au-dessus de la barre symbolique de 1 euro. Enfin, contrairement aux idées reçues, le petit déjeuner n’est pas la période la plus propice à la consommation de pain. Il est largement devancé par le déjeuner (80 %) et le dîner (82 %).

Cette enquête a été réalisée par l’institut d’études QUALIQUANTI, d’octobre à décembre 2015, à la demande de la Fédération des Entreprises de Boulangerie (FEB), du Syndicat de la Panification Croustillante et Moelleuse, du Centre d’Information sur les Farines et le Pain et de la Chambre Syndicale de la Levure (CSFL), et du Syndicat National des Fabricants de produits intermédiaires pour la Boulangerie, la Pâtisserie et la Biscuiterie (SYFAB).

VCD