Allergènes : une mention écrite obligatoire sur toutes les denrées alimentaires

lÉGISLATION

© Meg Zimbeck - flickr

Les nouvelles modalités d’information des consommateurs sur la présence d’allergènes dans les produits alimentaires devront être appliquées à partir du 1er juillet. La présence d’allergènes dans les produits non pré-emballés devra notamment faire l’objet d’une indication écrite et accessible.

Depuis décembre 2014, le règlement INCO impose à toutes les industries agro-alimentaires de mentionner sur l’emballage de leurs produits la présence d’allergènes. Restaurateurs, boulangers, bouchers ou encore traiteurs doivent également s’adapter : la réglementation stipule que les denrées alimentaires non emballés, comme celles que l’on retrouve chez les artisans ou au restaurant, sont également concernées. Le décret paru au Journal officiel le 19 avril précise les modalités d’application du règlement européen concernant l’information des consommateurs sur ces denrées alimentaires non pré-emballées. Il « vise à permettre aux consommateurs allergiques d’être informés du risque qu’ils peuvent courir, de choisir, en connaissance de cause, les aliments qui leur conviennent et, le cas échéant, d’écarter ceux qui ne correspondent pas à leur régime alimentaire », indique Carole Delga, la secrétaire d’état chargée du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’économie sociale et solidaire.

Une information écrite et accessible

Ainsi, tous les établissements proposant des repas à consommer sur place devront modifier leur étiquetage afin d’intégrer cette donnée. « L’indication de la présence d’allergènes se fait obligatoirement par écrit, sans que le consommateur n’ait à en faire la demande », indique la secrétaire d’état. Pour la consommation au sein d’un établissement de restauration ou cantine, « les professionnels devront tenir à jour un document écrit sur la présence d’allergènes dans les plats proposés, qui devra être facilement accessible pour le consommateur à sa demande », précise-t-elle. Pour les produits en vue d’une consommation immédiate, l’information doit être signalée à proximité immédiate de l’aliment (par exemple sur la vitrine des traiteurs, boucheries…) « de façon à ce que le consommateur n’ait aucun doute sur le produit concerné ».

RF, avec apm