Le Pr Franck Hu alerte sur les dangers des boissons sucrées sur la santé

VIDéO

Nutrition Infos
Le Pr Franck Hu lors de la conférence de presse organisée par l'ICCR
© ICCR

Limiter les boissons sucrées, les jus de fruits et les boissons light, opter pour un régime méditerranéen et bouger pour lutter contre l’obésité. C’est ce que recommande le Pr Franck Hu , professeur de nutrition et épidémiologie à l’université de Harvard et à l’École de santé publique de Boston (États-Unis) et membre de la Chaire internationale sur le risque cardiométabolique (ICCR), lors d'une conférence de presse organisée par l'ICCR en juin 2014.

Alors que le nombre de cas d’obésiténe cesse d’augmenter dans le monde, le Pr Hu met en garde contre les boissons sucrées, qui en plus de favoriser le surpoids et l’obésité, augmentent le risque de maladies cardiovasculaires. Si le conseiller de Michelle Obama lors de sa campagne de lutte contre l’obésité exhorte les citoyens à limiter leur consommation, il souligne qu’il n’est pas nécessaire de les bannir catégoriquement. Au contraire, les boissons sucrées doivent rester un plaisir mais qui doit être consommé de manière occasionnelle. Néanmoins, le Pr Hu invite les États « à mettre en place des mesures fiscales sur les boissons sucrées », qui permettraient d’en réduire la consommation. Le spécialiste de la nutrition met également en garde les consommateurs contre les jus de fruits, dont la teneur en sucres est importante. Les jus de fruits peuvent toutefois servir à court terme de boissons de substitution pour passer progressivement des sodas à l’eau.

Enfin, les boissons light devraient être bues avec modération, en raison de leur stimulation de l’envie de consommer du sucre et de leur effet encore inconnu sur la santé à long terme.

Pour s’hydrater et garder la notion de plaisir, le Pr Hu recommande de boire de l’eau, boisson idéale pour la santé, et préconise les alternatives que sont le thé et le café sans sucre, qui réduirait les risques de diabète de type 2, selon de récentes études.

Enfin, le spécialiste cite l’étude Predimed qui montre qu’un régime alimentaire méditerranéen à base de noix et d’huile d’olive réduirait les risques de maladies cardiovasculaires de 30 %. « Le plus important est de surveiller la quantité et favoriser la qualité des aliments, souligne le Pr Franck Hu. Outre une bonne alimentation et une hydratation saine, il est important de pratiquer une activité physique régulière et de contrôler son tour de taille ».

Source : ICCR

La rédaction

Retrouvez les recommandations du Pr Franck Hu d’après ses dernières études en vidéo :