Manger des cacahuètes durant la grossesse réduirait le risque d’allergie de l’enfant

Allergie

Nutrition Infos
alt
© pthread1981 - flickr.com

Paradoxalement, les enfants dont les mères ont mangé des cacahuètes durant la grossesse seraient moins à risque de développer une allergie à ces fruits, selon les données d’une récente étude, publiée dans JAMA Pediatrics.

Aux États-Unis, la prévalence de l'allergie à l'arachide chez l’enfant a plus que triplé, passant de 0,4 % en 1997 à 1,4 % en 2010. Son apparition, généralement dans l'enfance, se produit le plus souvent lors de la première exposition connue. Partant de ce constat, l’équipe de Lindsay Frazier à Boston, a étudié l'association entre les femmes enceintes consommant des cacahuètes ou des noix et le risque d'allergie de l’enfant à naître.

Les participants inclus dans cette étude étaient les enfants nés de mères ayant déclaré leur régime alimentaire pendant ou peu de temps avant ou après leur grossesse dans le cadre de l'étude Nurses’ Health Study II. Parmi les 8 205 enfants retenus, les chercheurs ont identifié 308 cas d'allergie alimentaire, dont 140 concernaient une allergie à l’arachide ou aux noix. L’analyse du régime alimentaire maternelle révèle que les enfants dont les mères non allergiques ont la plus forte consommation de ces fruits (cinq fois ou plus par semaine) présentaient également le plus faible risque d'allergie. En revanche, ce faible risque d'allergie n'a pas été observé chez les enfants dont les mères souffraient d’allergie.

« Notre étude soutient l'hypothèse selon laquelle une exposition précoce aux allergènes augmente les chances de tolérance et diminue le risque d’allergie alimentaire de l’enfant », concluent les auteurs, rappelant néanmoins que des études prospectives supplémentaires seront nécessaires. Dans un éditorial connexe, Ruchi Gupta, du département de pédiatrie de l’hôpital pour enfants Ann and Robert H. Lurie de Chicago ajoute : « les femmes enceintes ne devraient pas éliminer les noix de leur régime alimentaire, les arachides sont une bonne source de protéines et fournissent également de l'acide folique, qui pourrait limiter les anomalies du tube neural mais également de sensibilisation aux arachides ».

Source : Frazier AL, et al. Prospective study of peripregnancy consumption of peanuts or tree nuts by mothers and the risk of peanut or tree nut allergy in their offspring. JAMA Pediatr. 2013.

VCD