Actualités

Une pétition pour la reconnaissance de l’acte diététique et la réingénierie de la formation des diététiciens

POLITIQUE


DR

L’Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN) lance une pétition nationale pour alerter le gouvernement sur la situation des diététiciens nutritionnistes. L’objectif : œuvrer pour que l’acte diététique soit enfin reconnu et que la formation initiale des diététiciens soit réformée. 

Lire la suite...

L’Inca alerte sur les conséquences d’un assouplissement de la loi Evin sur la publicité pour l’alcool

alcool


© alessio canepa - flickr

À l’occasion de l’examen par l’Assemblée nationale du projet de loi Macron qui comprend un amendement voté par les députés et les sénateurs sur la publicité et l’alcool, l’Institut national du cancer (Inca)  rappelait « les enjeux majeurs de santé publique que sont les liens entre alcool et cancer et l’impact de la communication sur la consommation d’alcool » et pointe les conséquences lourdes d’une possible fragilisation de la loi Evin sur la publicité sur l’alcool, qui serait responsable de 15 000 décès par an.

Lire la suite...

L’interdiction du bisphénol A est-elle constitutionnelle ?

 

Saisi par l'association Plastics Europe, le Conseil d'Etat a demandé au Conseil constitutionnel de se prononcer sur la constitutionnalité de la suspension de la commercialisation des contenants alimentaires comportant du bisphénol A. Selon l’association, cette interdiction porterait une « atteinte non justifiée par le principe de précaution » à la liberté d'entreprendre. Cette substance considérée comme un perturbateur endocrinien est interdite en France dans tous les contenants alimentaires depuis le 1er janvier dernier.

L’Anses pointe les défauts de l’étiquetage nutritionnel proposé par le Pr Hercberg

étiquetage nutritionnel


DR

Le score nutritionnel défini par Rayner et al. et préconisé par le Pr Serge Hercberg dans le cadre de la mise en place nationale d’un système d’information nutritionnelle ne serait pas suffisamment discriminant pour certaines catégories d’aliments, selon un rapport de l’Anses publié début juin. Les experts ajoutent que les informations dont l’étiquetage deviendra obligatoire fin 2016 ne sont pas suffisantes pour calculer cet indice.

Lire la suite...

L’alimentation à l’honneur dans les hôpitaux, les Ehpad et les maisons de retraite

évènement


© journée alimentation hôpital

La 4e Journée nationale de l’alimentation à l’hôpital, en Ehpad et en maisons de retraite, organisée par l’Union des ingénieurs hospitaliers en restauration (UDHIR) et par l’Association française des diététiciens-nutritionnistes (AFDN), se déroule le 16 juin 2015 dans plus de 700 établissements de métropole et d’outre-mer, dont 60 % de CH, CHU et soins de suite et 40 % Ehpad et maisons de retraite.

Lire la suite...

JNAH : trois concours nationaux organisés dans toute la France

 

La 4e Journée Nationale de l’Alimentation à L’Hôpital, en EHPAD et en Maisons de retraite, organisée par l’Union Des Ingénieurs Hospitaliers en Restauration (UDHIR) et par l’Association Française des Diététiciens-Nutritionnistes (AFDN), se déroulera le 16 juin 2015 dans plus de 700 établissements de métropole et d’Outre-mer. À cette occasion, les établissements participants proposeront des animations autour du petit-déjeuner, du déjeuner (menu commun à tous les établissements) et du goûter. Ces animations locales sont accompagnées de trois concours nationaux : « Mon goûter d’anniversaire » en EHPAD et maisons de retraite, « Dessine-moi un goûter » en pédiatrie, « Fruits en fête ! » pour les personnels de cuisine.

L’objectif de la journée : valoriser tous les métiers (acheteurs, ingénieurs et techniciens en restauration, cuisiniers, agents hôteliers, diététiciens, médecins, infirmiers, aides-soignants) et les savoir-faire (profils alimentaires, normes de sécurité, process logistiques…) de la restauration et de la nutrition hospitalières et, ainsi, de modifier le regard des patients et du grand public sur les repas en établissements de santé. La journée bénéficie du Haut Patronage du ministère de l’Agriculture et du label Programme National Alimentation (PNA).

Pour en savoir plus : www.journee-alimentation-hopital.org


 

Les Français face à leur budget alimentaire

consommation


© julien tromeur - Fotolia

Les Français consacrent 365 euros par mois en moyenne à leur alimentation. Un budget plutôt stable par rapport à 2014 mais sur lequel les Français gardent l’œil puisque le prix reste le critère d’achat numéro un, selon l’enquête du baromètre Sofincoscope « Les français et leur budget dédié à l’alimentation ». La moitié des Français serait néanmoins prêt à dépenser plus pour mieux consommer.

Lire la suite...

Journée européenne de l’obésité : tous mobilisés !

évènement


©Thomas EyeDesign - istock

Début mai, l’Organisation mondiale de la santé a alerté sur le risque d’accroissement, parfois spectaculaire, de l’obésité en Europe. À l’occasion de la Journée européenne de l’obésité, sociétés savantes et gouvernement plaident en faveur d’une prise en charge plus adaptée.

Lire la suite...

Le niveau des revenus : principal déterminant de l’équilibre alimentaire

enquête


DR

Les premiers résultats du volet Belge de l’étude NutriNet-Santé montrent des liens concrets entre l’âge, le sexe et surtout le niveau des revenus et les principaux indicateurs de l’équilibre alimentaire. Ils révèlent notamment sur les faibles revenus et les jeunes générations ont un comportement alimentaire à plus haut risque d’obésité et de maladies chroniques.

Lire la suite...

Sécurité alimentaire : les Français sont plus confiants

sécurité sanitaire


S.A.

À la demande de l’Anses, le Crédoc a réalisé une enquête sur la perception des Français des risques sanitaires. Cette deuxième édition révèle que début 2013, les Français étaient moins inquiets concernant les produits de leur quotidien qu’en 2011, date de la première enquête.

Lire la suite...

Quelle dose d'allergènes dans les épices ?

allergie


© Laszlo Ilyes - flickr

Des traces d’amandes pourraient être présentes dans le paprika ou le cumin. De même, des traces d’arachides dans une épice nommée pili-pili. Une observation inquiétante pour les personnes allergiques à l’arachide ou aux fruits à coques. Dans une note d’appui scientifique, l’Anses apporte quelques précisions sur la notion de valeurs seuil et évaluent les doses acceptables dans ces produits.

Lire la suite...

L'Auvergne lance le concours le New Deal Biotech

 

L’Agence des Territoires d’Auvergne et le Biopôle Clermont-Limagne lance le New Deal Biotech, un concours européen à destination des porteurs de projets innovants dans les biotechnologies (santé, nutrition, cosmétique, chimie verte, environnement). Pendant 1 an, jusqu’à dix lauréats se verront offrir un laboratoire au sein du Biopôle Clermont-Limagne, un salaire mensuel de 1100 euros, un logement et un accompagnement. Les candidats ont jusqu’au 22 septembre 2015 pour s’inscrire sur www.newdealbiotech.com et renvoyer leur dossier.

Fructose vs glucose : quels effets sur la faim ?

Étude


© Marko Knuutila - flickr

Le fructose aurait un effet satiétogène plus faible que le glucose, selon les résultats d’une étude américaine parue dans le PNAS. Consommer un aliment riche en fructose plutôt qu’en glucose aurait donc un effet sur nos choix alimentaires.

Lire la suite...

Le secteur de la charcuterie s’engage pour réduire le sel et le gras de ses produits

accord

© Krista - flickr

Jambons, saucisses, andouillettes ou encore boudins noirs verront bientôt leurs teneurs en sel et en gras réduites de 5 %, selon l’accord signé entre les industries agro-alimentaires produisant des produits de charcuterie et le gouvernement. Cela devrait permettre d’écarter les 15 % en volume de produits les plus gras ou les plus salés aujourd’hui commercialisés.

Lire la suite...

Allergènes : une mention écrite obligatoire sur toutes les denrées alimentaires

lÉGISLATION

© Meg Zimbeck - flickr

Les nouvelles modalités d’information des consommateurs sur la présence d’allergènes dans les produits alimentaires devront être appliquées à partir du 1er juillet. La présence d’allergènes dans les produits non pré-emballés devra notamment faire l’objet d’une indication écrite et accessible.

Lire la suite...

Sous-catégories