Et si c’était l’intolérance au lactose ?

Douleurs abdominales, nausées, migraines, fatigues, douleurs articulaires… ces petits tracas du quotidien peuvent devenir handicapants s’ils deviennent récurrents.
Ils peuvent avoir une origine physiologique : l’intolérance au lactose.

 
Cette dernière est un problème de digestion du sucre contenu dans le lait et ses produits dérivés. Elle provient d’un déficit en lactase (l’enzyme, normalement produite par l’intestin, nécessaire à la décomposition du lactose en deux sucres –glucose et galactose–, qui peuvent être facilement absorbés par l’intestin).
C’est après le sevrage maternel ou l’arrêt du biberon que l’activité en lactase diminue progressivement. Ainsi, en France, on estime qu’entre 30 et 50% des adultes présentent une ingestion incomplète du lactose.
Or, si cette enzyme n’est pas produite en quantité suffisante, le lactose n’est pas complètement digéré, et en découle certains désagréments, d’importance variable selon les individus.
 
Il n’existe pas de traitement curatif de l’intolérance au lactose, c’est-à-dire capable de réactiver la production de lactase.
Seuls des compléments alimentaires permettent de compenser le déficit et de limiter les symptômes.
 
Le laboratoire Physiosynthèse a mis au point Lactolérance, des compléments alimentaires à base d’enzyme de lactase, permettant aux intolérants de digérer le lactose.
Lactolérance se décline en trois formules sous forme de gélules :  Lactolérance 4500, pour une intolérance modérée, Lactolérance 9000 (intolérance sévère) et Lactolérance 1Day Bio, une alliance de 6 ferments lactiques sélectionnés pour leur production de lactase.
 
Concernant les deux premières formules, les gélules se prennent à la demande, leur durée d’action est de 45 minutes. À la différence de Lactolérance 1Day Bio, où la prise est d’une seule gélule par jour. Comme pour les probiotiques, un délai de 7 à 10 jours est alors nécessaire pour ressentir les effets escomptés.
 
Les gélules Lactolérance sont en vente en pharmacie et sur le site https://www.lactolerance.fr/fr/3_laboratoire-physiosynthese

C.D.