Vivre à côté d’espaces verts limiterait l’obésité

 

Les personnes vivant à proximité d’espaces verts présentent une prévalence plus faible de surpoids et/ou d'obésité, selon une étude parue dans Environnemental Health Perspective et relayée par jim.fr. Le temps passé devant d'écran serait également inférieur. Cette étude a porté 3 178 enfants âgés de 9 à 12 ans vivant à Sabadell, en Espagne.


Sources : JIM ; Dadvand P, et al. Environ Health Perspect. 2014 ; 122 : 1329-35.