Un lait infantile proche du lait maternel

Parce que l’allaitement maternel prolongé permet de réduire les risques infectieux de l’enfant, les laboratoires Guigoz proposent une formule infantile avec des oligosaccharides structurellement identiques à ceux présents dans le lait maternel.

 
Ces oligosaccharides du lait maternel (HMO pour human milk oligosaccharides) –qui sont absents ou à l’état de trace dans le lait de vache–  sont des composants de structures variées, qui modulent de façon bénéfique le microbiote du nourrisson, ainsi que le développement de son système intestinal, immunitaire, et potentiellement neurologique.
Les connaissances relatives aux effets spécifiques des HMO se sont accrues ces dernières années.
Il est désormais possible de produire certains de ces HMO. Nestlé est le premier à en dupliquer à l’identique, les produire à l’échelle industrielle et à les ajouter à des formules infantiles. Ces nouveaux ingrédients (réglementairement approuvés par l’Union européenne et les États-Unis) viennent enrichir la nouvelle formule infantile proposée par les laboratoires Guigoz.
 
Par ailleurs, celle-ci bénéficie toujours du procédé Optipro, qui apporte une qualité et une quantité de protéines proches de celles du lait maternel, d’une teneur élevée en DHA et de Lactobacillus reuteri, une souche présente dans le lait maternel.