En bref

Réservez vos places pour le congrès goût-nutrition-santé !

Le 9e congrès international goût-nutrition-santé de Vitagora aura lieu les 3 et 4 avril prochains à Dijon. Destiné aux industriels de l’agroalimentaire et des compléments alimentaires, chercheurs, professionnels de santé, nutritionnistes, diététiciens et étudiants intéressés par la nutrition, le congrès s’articulera autour du plaisir et de la santé du consommateur. Plusieurs temps forts sont prévus : une journée scientifique, avec des conférences scientifiques et des tables rondes ; une journée « business », composée d’une matinée de conférences et une après-midi de visites de centres techniques et industriels ; mais aussi des rendez-vous d’affaire, ou un parcours d’exposition.

Pour vous inscrire ou consulter le programme détaillé, rendez-vous sur www.vitagora.com.

Clôture des inscriptions au « Concours E-Nutrition » le 15 mars

Il vous reste moins de quinze jours pour remettre votre dossier de candidature pour le « Concours E-Nutrition », organisé par le pôle de compétitivité Vitagora® et PREMICE. Ce concours à dimension nationale est ouvert aux porteurs de projets (jeunes entreprises ou créateurs d’entreprise) traitant d’un sujet reliant la nutrition aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) : une application mobile, des jeux interactifs, un site web participatif, tout projet cherchant à développer, sous un angle novateur, un service, une action ou un produit dédiés à la nutrition grâce à l’utilisation des NTIC. Les trois lauréats accéderont à des prix d’une valeur totale de 50 000 euros, dont un accompagnement stratégique et opérationnel, ayant pour objectif d’accélérer et soutenir la mise en œuvre de leurs projets. Les gagnants seront annoncés lors du Congrès International Goût-Nutrition-Santé de Vitagora®, le jeudi 3 avril 2014.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.concours-enutrition.fr.

Des mangas japonais pour encourager la consommation de fruits chez les jeunes

Une étude pilote new-yorkaise révèle que la promotion de la consommation de fruits faite dans les mangas japonais augmente significativement la sélection de produits sains par les jeunes lors de leurs collations. L’étude a été conduite auprès de jeunes âgés en moyenne de dix ans et issus des minorités noires et hispaniques de Brooklyn. Après la lecture d’un manga dans lequel il est question de fruits, 61 % des enfants ont choisi une collation saine (orange, raisin, pomme ou fraise) plutôt que des produits caloriques (cookies, chips…) alors qu’ils sont 35 % à avoir fait de même dans le groupe témoin qui devait lire une lettre d’information non relative à la santé. D’après les auteurs, le manga, qui selon les participants permettrait une meilleure immersion dans l’histoire grâce aux images et aux textes courts, serait ainsi un bon moyen pour véhiculer des messages en vue d’une alimentation saine au sein de cette population.

Source : Leung M et al. Manga comic influences snack selection in black and hispanic New York City youth. J nut educ behav. 2014.

Lancement de l’étude BioNutriNet sur les effets à long terme du bio

Après NutriNet-Santé, enquête menée sur Internet pour étudier les comportements alimentaires et les relations nutrition-santé, l’équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Inserm/Inra/Cnam/Université Paris 13) dirigée par le Pr Serge Hercberg a lancé mardi 11 février l’étude BioNutriNet, sur la consommation des aliments issus de l'agriculture biologique (aliments « bio »), ses déterminants et ses impacts nutritionnel, économique, environnemental et toxicologique. Plus de 100 000 personnes, dont la moitié est adepte du bio, seront concernées sur une période d’au moins cinq ans. L’étude utilise les outils développés dans le cadre de l’étude NutriNet-Santé : des questionnaires par Internet simples, rapides, en toute sécurité et confidentialité.

Source : Inra

Dosage de la vitamine D : les recommandations de la HAS contestées

Les recommandations de la Haute autorité de santé sur le dosage de la vitamine D qui en limitent les indications sont contestées par 47 spécialistes français, dans un texte publié dans La Presse Médicale. « Nous pensons que trop de dosages de la vitamine D sont prescrits », expliquent les contestataires mais « contrairement à ce que est écrit dans les conclusions de la HAS (…), nous considérons qu’il existe des indications pour lesquelles le dosage de la vitamine D présente une utilité incontestable en routine. » Leur critique porte notamment sur l’ostéoporose, les suites d’une chirurgie bariatrique ou le suivi des transplantés rénaux.

L’appel à candidature du 12e Prix Goût et Santé des Artisans est lancé !

Avec ce concours national, MAAF Assurances souhaite valoriser les artisans des métiers de bouche qui s’engagent dans une démarche tenant compte de l’intérêt nutritionnel des produits tout en conservant leurs qualités gustatives. Les candidats (bouchers, charcutiers, pâtissiers, tripiers, crêpiers...) , etc.) sont invités à s’inscrire jusqu’au 31 mai 2014. Ils pourront ainsi peut-être investir les cuisines du Pavillon Élysée Lenôtre lors de la grande finale du 6 octobre prochain. Le dossier d’inscription est téléchargeable sur la page dédiée aux « professionnels et entreprises » du site www.maaf.fr.

L’Anses lance sa troisième étude individuelle nationale des consommations alimentaires (INCA 3)

À partir du 6 février 2014 débutera la troisième étude individuelle nationale des consommations alimentaires (INCA 3) menée par l’Anses. Réalisée sur un an, cette étude permettra d’actualiser les connaissances des habitudes nutritionnelles en France, indispensables à la définition des priorités de santé publique dans le domaine de la nutrition, ainsi qu’en matière de sécurité sanitaire des aliments.

Appel à communications sur la thématique "Nutrition et cancer"

Le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA) et le réseau NACRe lancent un appel à communications pour le séminaire scientifique, organisé conjointement, sur le thème « Nutrition et cancer. Focus sur obésité et contaminants alimentaires. Thématiques émergentes ». Date limite d'envoi des résumés : 1er avril 2014. Date limite d'inscription : 5 juin 2014.

Plus d'informations sur : www.inra.fr/nacre/Actualites/journee-clara-nacre-nutrition-cancer-2014

Diabète : des lentilles de contact sensibles au sucre

Le Google Lab travaille sur la mise au point de lentilles de contact susceptibles d’aider les patients souffrant de diabète à mesurer leur taux de glucose. Grâce à une puce connectée et un capteur de glucose miniaturisé, ces lentilles permettraient de mesurer le taux de sucre contenu dans les larmes. Bien qu’au début du projet, les responsables indiquent que des tests cliniques auraient déjà été effectués et que des discussions sont en cours avec la FDA. Les chercheurs étudieraient également la possibilité « d'intégrer des signaux lumineux qui préviendraient les utilisateurs quand certains seuils de glucose sont dépassés ».

Source : le Parisien

Bonne résolution 2014 : plus d’un Français sur deux souhaite perdre du poids

C’est la bonne résolution de plus de la moitié des personnes interrogées (55 %) en cette nouvelle année : perdre du poids. Le sondage réalisé par TNS Sofres pour le Centre d'Information de la Diététique Minceur – enquête réalisée en ligne en décembre 2013 auprès de 501 individus âgés de 18 à 64 ans – révèle que 62 % des femmes souhaiteraient perdre du poids. Les hommes partagent cette résolution pour 47 % d’entre eux. Si pour 8 % des personnes interviewées cette bonne volonté suit une recommandation médicale ou les conseils de leurs proches, 87 % affirment vouloir « retrouver une silhouette de rêve » et se sentir mieux dans leur peau.

Le petit-déjeuner, plus fréquent chez les enfants de cadres

92 % des élèves de CM2, enfants de cadres, prennent un petit petit-déjeuner tous les jours (vs 76 % des enfants d’ouvriers).

Source : Cerin, La santé des élèves de CM2 en 2007-2008. Une situation contrastée selon l’origine sociale. Drees 2013, N° 853

Benoît Soury, nommé Président de Natexbio

Benoît Soury, 48 ans, vient d’être nommé Président de Natexbio, la fédération des professionnels des produits biologiques, compléments alimentaires et écologiques. Le directeur général du réseau de magasins bio « La Vie Claire » remplace ainsi Roger Serrault, qui demeure administrateur de la fédération. Jusqu’ici président du Syndicat national des distributeurs spécialisés de produits biologiques et diététiques (SynadisBio), il sera remplacé par Françoise Beunardeau.

Des amandes contre le cancer

Une plus grande consommation de fruits à coque, dont les amandes, réduirait la mortalité et le risque de cancer. C’est ce que révèle une étude épidémiologique publiée dans The New England Journal of Medicine. Les personnes consommant des fruits à coque à une fréquence hebdomadaire auraient un taux de mortalité inférieur de 20 % par rapport à celles en consommant moins, seraient plus minces et en meilleure santé (réduction des causes de décès imputables au cancer et aux maladies cardiovasculaires et respiratoires). Une seconde étude publiée dans le British Journal of Cancer lie de plus une consommation régulière et élevée de fruits à coque, y compris les amandes, à un risque plus faible de cancer du pancréas.

Lire la suite...

Jean Fioramonti et la physiologie gastro-intestinale, laurier d’Excellence 2013 de l’Inra

L’Institut de la recherche agronomique (Inra) a remis ses Lauriers à cinq lauréats le 2 décembre 2013 lors de la cérémonie dédiée à la Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris, en présence de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt. Parmi les vainqueurs récompensés pour leur engagement et leurs résultats, Jean Fioramonti, directeur de recherche du département Alimentation humaine, s’est vu remettre le laurier d’Excellence pour ses travaux en physiologie gastro-intestinale. Par ses recherches sur la motricité du tube digestif, Jean Fioramonti a contribué à des résultats majeurs reconnus au niveau international.

Source : Inra

L’obésité reconnue problème de santé publique par les Français

65 % des Français considèrent l’obésité comme un problème majeur de santé publique, selon le sondage du groupe Pasteur mutualité/Viavoice « Le surpoids et l’obésité vus par les Français ». 75 % d’entre eux pensent même qu’il s’agit d’une question de plus en plus préoccupante. Pour 76 % des Français, l’obésité s’explique principalement par « une alimentation trop grasse et trop sucrée ».