Pesticides

Le nouveau rapport de Greenpeace publié mardi 24 avril condamne les thés Lipton (Unilever) vendus en Chine pour leur teneur en pesticides. Si la teneur des pesticides ne dépasse pas les limites maximales de résidus imposées par la réglementation chinoise, elle excède les normes de l'Union européenne (UE). Certaines substances décelées sont par ailleurs interdites en Chine. Le 13 avril, l'organisation écologiste avait déjà publié un premier rapport concernant la présence de 29 pesticides différents dans les feuilles de thé de neuf grands producteurs de thé chinois.