En bref

La France organisera le congrès mondial de nutrition en 2025

À l’occasion de la 21e édition du Congrès mondial de nutrition qui s’est déroulée du 15 au 20 octobre 2017 à Buenos Aires, les organisateurs ont annoncé que la France, en lice face à l’Australie et les États-Unis, avait été sélectionnée pour organiser l’édition de 2025. Cet événement réunit tous les 4 ans les professionnels de la nutrition issus des 5 continents. En 2021, le congrès se tiendra à Tokyo sur le thème « the power of nutrition, for the smiles of 10 billion people ». Quatre ans plus tard, la France déclinera la manisfestation sur le thème « Sustainable food for a global health ». 

Franc succès pour le Forum régional nutrition 2017 !

Le forum régional nutrition organisé pour les professionnels des Pays de la Loire concernés par la nutrition début octobre au M ans a rencontré un vif succès : près de 470 participants et 28 intervenants étaient réunis pour l’occasion. Plusieurs messages proches des réalités de terrain ont alimenté les débats : la nécessité d’une prise en charge pluridisciplinaire des troubles de la nutrition (dénutrition, obésité), mais aussi l’importance de l’activité physique. Autre message récurrent : le plaisir et la qualité de vie pour la prévention de la dénutrition des personnes âgées. 

Entretiens de nutrition de l'Institut Pasteur de Lille

Les Entretiens de nutrition de l’Institut Pasteur de Lille se tiendront les 14 et 15 juin prochain. Au programme : « tout sur la nutrition depuis 20 ans » et « de la conception à la naissance, l’homme et la femme ».

Naissance de l’Institut Nutrition

Inauguré en avril dernier à Lyon, l’Institut Nutrition est un nouvel acteur au service des établissements de santé. Son objectif : répondre aux enjeux de santé publique à travers trois grandes missions : fédérer l’expertise et apporter une réelle expérience autour des questions de la nutrition et du bien-être, travailler sur des projets de recherche innovants et être un véritable lieu d’échanges et un terrain d’expérimentations concrètes.

Le bisphénol A reconnu perturbateur endocrinien

Sur proposition française, l’Agence européenne  des produits chimiques (ECHA) a reconnu les propriétés de perturbateur endocrinien du bisphénol A, conditionnant l’usage de cette substance à une autorisation préalable qui pourrait permettre d’en limiter l’usage.

La FMARS est née !

Un comité d’experts s’est réuni au sein de la Société francophone de glycation et de réaction de Maillard (FMaRS). Sa réunion inaugurale a eu lieu début mai à la faculté de médecine de l’Université de Lille, en présence des trois membres fondateurs UniLaSalle, Université de Lille et l’URCA. L’objectif premier de la FMaRS est de fédérer la recherche concernant la glycation par une harmonisation des pratiques de recherche dans les domaines impliqués.  

Deux textes contre l'anorexie

Deux textes visant à prévenir les troubles du comportement alimentaire et en particulier l’anorexie, notamment chez les jeunes, ont été publiés début mai au Journal officiel. Le premier rend obligatoire la présence de la mention « photographie retouchée » sur les messages publicitaires ou promotionnels présentant des images affinées ou épaissies de la silhouette des mannequins ; le second conditionne l’activité de mannequin à la délivrance d’un certificat médical.

Source : ministère des Affaires sociales et de la Santé.  

AFDN : rendez-vous à Bordeaux !

L’Association française des diététiciens nutritionnistes organise la 55e édition de ses Journées d’études au Palais des congrès de Bordeaux-Lac, du 1er au 3 juin 2017. Les débats s’articuleront autour de quatre sujets : comment aborder les nouveaux outils e-santé ? Que peut pour nous l’intestin, cet organe intelligent ? Comment gérer l’obsession d’une alimentation saine ? Comment relever les défis nutritionnels en réanimation.

Le Bio à la cantine censuré

La disposition imposant aux restaurants collectifs publics l’introduction de 40 % de produits durables, dont 20 % de bio, à l’horizon 2020 a été adoptée au sein de la loi Égalité et citoyenneté le 2 décembre dernier à l’Assemblée nationale. Le 25 janvier 2017, le Conseil constitutionnel censure l’obligation relative au bio, cette disposition étant jugée contraire à la Constitution en raison du « nonrespect de la procédure parlementaire ».

Une enquête nationale sur les troubles du comportement alimentaire

La direction générale de l’offre de soins a lancé une enquête nationale auprès des établissements de santé afin d’« identifier les activités de soins, d’enseignement et de recherche en lien avec les troubles du comportement alimentaire », selon une instruction diffusée début février. L’objectif final est d’améliorer la lisibilité des compétences existantes, en hospitalisation et en ambulatoire afin de favoriser l’accessibilité aux soins.

L'Union européenne souhaite moins d'acides gras trans dans nos aliments

L’Union européenne devrait limiter l’utilisation des acides gras trans dans l’alimentation, ceux-ci pouvant augmenter le risque pour les consommateurs de développer des problèmes cardiovaculaires, infertilité, maladie d’Alzheimer, diabètes et obésité, selon un projet de résolution adoptée mercredi. La Commission européenne est appelée à proposer avant deux ans une limite européenne pour les AGT présents dans tous les aliments.
Source : Parlement européen

Déposez votre projet dans le cadre du Programme national pour l'alimentation

Le nouvel appel à projets national du Programme national pour l’alimentation (PNA) a été lancé en partenariat avec l’Ademe. Sont recherchés en priorité des projets fédérateurs, démultipliables ou exemplaires en cohérence avec les quatre priorités de la politique publique de l’alimentation. L’enveloppe a été significativement rehaussée, passant à 2 millions d’euros en 2016. Les dossiers sont à déposer avant le 30 novembre

Une appli pour les professionnels de la nutrition

La Société francophone de nutrition clinique et métabolisme (SFNEP), en collaboration avec K’Noë, a produit une application mobile intitulée « Nutrition clinique » pour aider les professionnels de la nutrition à la prise en charge nutritionnelle de leurs patients. L’appli permet d’évaluer l’état et le risque nutritionnel du patient, propose différentes prises en charges, met à disposition des outils pratiques et les recommandations nutritionnelles.

La nutrition des seniors, au programme des 36èmes Journées Annuelles de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie

Du 21 au 23 novembre 2016 se tiendront les 36es Journées Annuelles de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie, au centre de conférence Paris Marriott.
Comme l’année passée, près de 1 400 participants, experts de la gériatrie et de la gérontologie, sont attendus pour « débattre des questions d’actualités et échanger autour des nouveaux questionnements de recherche et de soins en matière de vieillissement », explique la Société savante.
L’objectif affiché : améliorer la prise en charge des patients et des résidents, en favorisant la diffusion des connaissances, des bonnes pratiques et des expériences de terrain. La thématique nutritionnelle n’échappera pas aux débats. Les experts aborderont entre autres la prise en charge de la dénutrition, le syndrome de renutrition inapproprié, les difficultés nutritionnelles en cas de démences ou encore la prévention nutritionnelle.
Consultez le programme ici.

ÉquipHotel : bénéficiez d'un pass gratuit !

Du 6 au 10 novembre prochain, aura lieu, Porte de Versailles, à Paris, le Salon biennal ÉquipHotel, réservé aux professionnels de l’hôtellerie et de la restauration. Plus de 110 000 visiteurs sont attendus : « les deux tiers sont propriétaires d’établissements (hôtel ou restaurant) et un tiers gravite autour du secteur (architectes, agenceurs, installateurs, etc.), explique Corinne Ménégaux, directrice d’ÉquipHotel. La restauration collective représente 10 % de visitorat. » Pour ces derniers, la journée du 9 novembre leur sera consacrée. Un parcours spécifique sera organisé ce jour-là pour les acheteurs de la restauration collective. Enfin, le réseau Restau’co organise le 10 novembre les Assises de la restauration collective. Les débats se tiendront autour de trois tables rondes et aborderont les enjeux sociaux, environnementaux et de santé publique de la restauration collective. Bénéficiez sans plus attendre de votre pass gratuit pour les 5 jours de l’évènement en vous cliquant ici (code LM62).