Faut-il combiner nutritions entérale et parentérale ?

RÉANIMATION

Nutrition Infos
alt
Crédit photo : © thetun - Fotolia.com

La nutrition est le premier traitement prescrit en réanimation. Pourtant, en moyenne, la nutrition administrée au patient en unité de soins intensifs ne couvre que 71 % des besoins caloriques. Une proportion importante de patients est même dénutrie alors même qu’ils sont dans une situation critique souvent consommatrice en énergie. Face à ce constat alarmant, les études cliniques à la recherche de solutions sont nombreuses ; une des pistes étudiées est de combiner nutritions entérale et parentérale. Une idée défendue par le Pr Claude Pichard, responsable de l’unité de Nutrition aux hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

D’après la conférence « Nourrir le patient ventilé », à l’occasion du congrès de la Société de réanimation de langue française qui a eu lieu du 16 au 18 janvier 2013.

Faut-il combiner nutritions entérale et parentérale ?

Télécharger l'article en PDF