HTTP_Request2_Exception Unable to connect to tcp://cs.think.edpsciences.org:85. Error: Connexion terminée par expiration du délai d'attente EDP Nutrition - La référence du monde de la Nutrition

Des apports en féculents insuffisants par rapport aux recommandations nutritionnelles

Féculents

Nutrition infos
La plupart des études nutritionnelles européennes mettent en évidence une consommation insuffisante de glucides complexes : c’est également le cas de la population française, d’après l’étude NutriNet-Santé. À cet égard, les auteurs de l’étude précisent que l’augmentation de la consommation de féculents, une source importante de glucides complexes, permettrait également de réduire la contribution des lipides et des sucres simples au métabolisme énergétique tout en favorisant l’apport en fibres et en vitamines.
 
Le Programme national nutrition santé (PNNS) recommande la consommation de féculents « à chaque repas selon l’appétit », soit trois à six portions par jour. L’étude NutriNet-Santé, qui analyse depuis 2009 les comportements alimentaires et les relations nutrition-santé des 246 000 internautes volontaires, a estimé la consommation de féculents d’environ 80 000 personnes via plus de 264 000 enquêtes alimentaires.
 
D’après l’interprétation des résultats, 35,4 % des hommes et 65,9 % des femmes ont des apports en féculents inférieurs aux recommandations. Cette consommation insuffisante est plus fréquente chez les personnes ayant déjà suivi un régime amaigrissant. Autre résultat : seuls 55 % des hommes et 33 % des femmes suivent les recommandations nutritionnelles. Par ailleurs, le pain est le féculent le plus consommé (45 % des apports), devant les pommes de terre (20 %), les pâtes (17 %) et le riz (8,5 %).
 
Les auteurs soulignent que la méconnaissance du repère du PNNS relatif aux féculents et l’idée reçue selon laquelle les « féculents font grossir », sont largement répandues dans la population. Selon les chercheurs, la mise en place de campagnes d’information à destination du grand public axées sur l’intérêt des féculents est nécessaire.
 
Source : Communiqué de presse - Étude NutriNet-Santé
 
Camille Aulas

Crédit photo : Jean Scheijen - www.vierdrie.nl