Un bon statut nutritionnel précoce aide à lutter contre la mucoviscidose

Mucoviscidose

Nutrition infos
Une étude américaine parue dans Journal of Pediatrics met en évidence une influence significative de l’état nutritionnel des quatre premières années de vie sur le pronostic de la mucoviscidose, et notamment sur la vitesse de croissance en taille, sur la fonction pulmonaire, sur les complications de la maladie et sur le taux de survie à 18 ans.
 
Plusieurs études ont déjà montré l’influence positive du statut nutritionnel, notamment des apports caloriques et lipidiques importants, sur le pronostic de la mucoviscidose. Des chercheurs avaient mis en évidence qu’un bon état nutritionnel précoce, évalué avant 2 ans et de 2 à 20 ans, était associé à une meilleure fonction pulmonaire. C’est dans ce contexte que l’équipe a cherché à analyser l’influence du statut nutritionnel des quatre premières années de vie sur le pronostic de la mucoviscidose.
 
Les auteurs ont utilisé les données du Registre américain des mucoviscidoses, qui rassemble les observations cliniques de plus de 25 000 patients, et ont analysé les données relatives à 3 142 d’entre eux. Quatre groupes de patients ont été formés selon les percentiles du poids maximal observés à l’âge de quatre ans (PPA) : poids inférieur au 10ème percentile, poids situé entre le 10ème et le 25ème percentile, poids compris entre le 25ème et le 50ème percentile, et poids supérieur au 50ème percentile.
 
Les chercheurs ont mis en évidence un gain de taille significativement plus important des patients dont le PPA était supérieur au 50ème percentile par rapport au gain de taille des patients des autres groupes. La fonction pulmonaire des patients du groupe des PPA inférieurs au 10ème percentile s’est avérée moins bonne que celle des patients des autres groupes, et n’a jamais dépassé 80 %. Les taux de survie quant à eux, se sont révélés significativement meilleurs pour les tranches supérieures de PPA : à 18 ans, les patients dont le PPA était supérieur au 50ème percentile avaient subi moins d’épisodes pulmonaires aigus et développé moins de diabètes.
 
Source : Yen EH, et al. Better nutritional status in early childhood is associated with improved clinical outcomes and survival in patients with cystic fibrosis. J Pediatr. 2013;162:530-5.
 
Camille Aulas
 
Crédit photo : Tatyana Chernyak-Dreamstime.com