Les bactéries intestinales, responsables de complications métaboliques liées à l’obésité

Obésité

Nutrition infos

Des chercheurs de l’Inra et de l’Inserm ont établi un lien de causalité entre le microbiote intestinal et le développement de complications métaboliques du foie associées à l’obésité.

L’étude a consisté en des transplantations de bactéries intestinales chez des souris ne possédant pas de germe : un groupe a reçu le microbiote intestinal d’une souris présentant une insulinorésistance et une stéatose hépatique tandis qu’un second groupe a reçu le microbiote d’une souris saine. Tous les animaux ont été nourris avec un régime hyperlipidique pendant 16 semaines. Alors que toutes les souris sont devenues obèses, celles qui avaient reçu le microbiote de la souris insulinorésistante et stéatosique ont développé une hyperglycémie et une hyperinsulinémie par rapport aux souris du groupe témoin, qui n’ont pas développé de complications métaboliques. De plus, les deux groupes de souris présentaient des espèces de bactéries intestinales différentes.

Ces résultats montrent que la composition en bactéries de l’intestin déterminerait le développement de pathologies associées au syndrome métabolique. Maîtriser le microbiote intestinal représenterait ainsi une piste thérapeutique pour prévenir des maladies telles que le diabète de type 2 ou des maladies hépatiques liées à l’obésité.

Source : Le Roy T et al. Intestinal microbiota determines development of nonalcoholic fatty liver disease in mice. Gut. 2012.

F.B.

Crédit photo : Sebastian Kaulitzki – Fotolia.com