Une supplémentation en oméga-3 boosterait la mémoire de travail des jeunes adultes

Acides gras

Nutrition infos

Une étude publiée dans la revue PLoS One a montré qu’une supplémentation en oméga-3 permet d’améliorer la mémoire de travail des jeunes adultes. Pendant six mois, onze jeunes de 18 à 25 ans ont été quotidiennement supplémentés en oméga-3 avec 750 mg/jour d’acide docosahexaénoïque (DHA) et 930 mg/jour d’acide eicosapentaénoïque (EPA). Après la supplémentation, la corrélation entre le taux d’oméga-3 et la mémoire de travail, déjà existante avant l’étude – grâce aux oméga-3 apportés par l’alimentation –, s’est trouvée renforcée.

Cette corrélation positive est concordante avec de précédents travaux suggérant qu’une carence en oméga-3 serait responsable de dysfonctionnements cognitifs et de troubles de l’humeur. Si les mécanismes qui sous-tendent ces bénéfices restent encore inconnus, les résultats de l’étude excluent une implication de la régulation du transporteur vésiculaire de monoamines (VMAT2), impliqué dans la neurotransmission de la dopamine.

Source : Narendran R et al. Improved working memory but no effect on striatal vesicular monoamine transporter type 2 after omega-3 polyunsatured fatty acid supplementation. PLoS One. 2012;7(10).

F.B.

Crédit photo : Luca baroncini - www.sxc.hu