Enfin quelque chose que la vitamine D ne fait pas !

Prévention

Nutrition infos

Les multiples propriétés bénéfiques de la vitamine D, que ce soit chez l’enfant ou chez les seniors, font régulièrement la une de l’actualité. Une publication sort pourtant du lot dans un récent numéro du Jama en démontrant son inefficacité pour la prévention ou le traitement des infections respiratoires hautes bénignes.

Il aura fallu la rigueur de l’équipe néo-zélandaise de David Murdoch pour mener à bien l’étude VIDARIS, sur plus de 320 patients. Dans cet essai randomisé, recevoir 100 000 UI de vitamine D par mois pendant 18 mois n’a réduit ni l’incidence des rhumes (en moyenne 3,7 par individu dans le groupe vitamine D versus 3,8 dans le groupe placebo), ni leur durée (douze jours en moyenne dans les deux groupes), ni leur impact en termes d’arrêts de travail.

Dans l’éditorial accompagnant cette publication, Jeffrey Linder, de l’université de Boston, commente ainsi cet article : « Ces résultats suggèrent que la vitamine D devrait rejoindre la liste des traitements identifiés par les experts de la Cochrane Reviews comme inefficace dans la prévention ou le traitement du rhume de l’adulte sain. »

Sources : JAMA 2012.308:1333-9, JAMA 2012.308:1375-6.

A. le M.

Crédit photo : Dame4 - Flickr.com