Le paradoxe de l'allaitement maternel pour les enfants nés prématurés

Néonatologie

Nutrition infos

L’allaitement maternel demeure la meilleure alimentation pour les nouveau-nés, qu’ils soient nés à terme ou prématurés, y compris lors de leur hospitalisation pour ces derniers. Pour en arriver à cette conclusion, des chercheurs de l’Inra et du CHU de Nantes ont effectué des analyses à partir de résultats issus de deux cohortes (l’une nationale, Epipage, l’autre régionale et basée à Nantes, Lift), en comparant les données des enfants allaités et non allaités, soit près de 700 enfants. L’allaitement est associé à une moins bonne croissance pendant l’hospitalisation ; en revanche, les enfants allaités présentaient un poids, une taille et un périmètre crânien supérieurs, ainsi qu’un risque réduit de mauvais développement psychomoteur à l’âge de 2 ans (cohorte Lift) et 5 ans (cohorte Epipage). Les chercheurs parlent donc de « paradoxe de l’allaitement pour les enfants nés prématurés ».

Reste que le vrai débat concerne la supplémentation protéique du lait maternel. En effet, la nutrition des petits prématurés est étroitement surveillée : leur vitesse de croissance doit se rapprocher de celle observée in utero, car des essais cliniques ont montré qu’une croissance insuffisante pendant l’hospitalisation était associée à l’apparition de troubles cognitifs ultérieurs. Mais pour cela, ils ont des besoins protéiques particulièrement élevés. D’où le questionnement des praticiens : le lait maternel est-il adapté à ces situations particulières ? D’autant que, si une supplémentation protéique est facile dans le cadre d’une alimentation par sonde gastrique, les choses se compliquent quand le bébé est mis au sein, d’où un arrêt de la supplémentation souvent dès la sortie de l’hôpital.

Source : Rozé JC et al. The apparent breastfeeding paradox in very preterm infants: relationship between breast feeding, early weight gain and neurodevelopment based on results from two cohorts, EPIPAGE and LIFT. BMJ Open. 2012; 2:e000834. Doi:10.1136/bmjopen-2012-000834.

I.L.-D.

Crédit photo : Shadman Ahmedsxc - sxc.hu