L’effet coupe-faim des protéines élucidé

Satiété

Nutrition infos

Un pas de plus vers la compréhension des mécanismes de satiété : des chercheurs de l’unité Inserm 855 « Nutrition et cerveau » à Lyon sont parvenus à comprendre les mécanismes biologiques responsables du phénomène de satiété provoqué par les protéines. Les scientifiques ont publié leurs résultats le 5 juillet dans la revue Cell. Ils expliquent comment la digestion des protéines provoque une double réaction en chaîne impliquant les systèmes nerveux périphériques ventral et dorsal. L’équipe de Gilles Mithieux a identifié des récepteurs spécifiques : les µ-opioïdes, présents à la sortie de l’intestin dans le système nerveux de la veine porte. Ces récepteurs seraient inhibés par les oligopeptides, produits de la digestion des protéines, qui enverraient un message au cerveau stimulant la production intestinale de glucose (néoglucogenèse). En retour, l’intestin enverrait un message « coupe-faim » au cerveau. L’idée est maintenant d’ « inhiber modérément » les µ-opioïdes, qui peuvent devenir insensibles en cas d’une trop forte sollicitation.  

Ces résultats permettraient de contrôler la prise alimentaire chez les patients souffrant de surpoids ou d’obésité.

Source : Duraffourd C et al. µ-opioid receptors ans dietary protein stimulate a gut-brain neural cicuitry limiting food intake. Cell. 2012, 10.1016/j.cell.2012.05.039.
http://www.cell.com/retrieve/pii/S009286741200760X

F.B.

Crédit photo : elle - Fotolia.com