Les nouvelles recommandations de la Société française de pédiatrie

Vitamine D

Nutrition infos
Le comité de nutrition de la Société française de pédiatrie (SFP) a publié, le 3 mars 2012, de nouvelles recommandations sur la supplémentation en vitamine D des femmes enceintes, nourrissons, enfants et adolescents. En résumé, en absence de risque particulier, les recommandations sont les suivantes :
- femme enceinte : dose de charge unique de 80 000-100 000 UI au début du 7e mois de grossesse,
- nourrisson allaité : 1 000-1 200 UI/jour,
- enfant de moins de 18 mois recevant un lait enrichi en vitamine D : dose supplémentaire de 600-800 UI/jour,
- enfant de 18 mois à 5 ans et adolescent de 10 à 18 ans : deux doses de charge trimestrielle de 80 000-100 000 UI/jour en hiver.
 
Dans certaines situations particulières entrainant un risque accru de déficience, telles qu'une forte pigmentation cutanée, une absence d’exposition au soleil estival, une affection dermatologique empêchant cette exposition, un port de vêtements très couvrants en période estivale, un problème physiologique (malabsorption digestive, cholestase, insuffisance rénale, syndrome néphrotique), la prise de certains traitements (rifampicine ou traitement antiépileptique : phénobarbital, phénytoine), une obésité ou un régime aberrant (végétalisme), il peut être justifié de poursuivre la supplémentation toute l’année par des doses de charge trimestrielle chez l’enfant de 18 mois à 5 ans et chez l’adolescent. Deux doses de charge trimestrielle en hiver peuvent aussi être proposées entre 5 et 10 ans. Dans certaines situations pathologiques, les doses peuvent être augmentées. Si nécessaire, le dosage de la 25(OH)-vitamine D guidera la prescription.
 
Recommandations accessibles sur www.sfpediatrie.com
 
I.L.-D.
 
Crédit photo : © Vanessa Van Rensburg-Dreamstime.com