Les Français davantage acteurs de leur santé?

COMPLÉMENTATION

Synadiet, le Syndicat national des compléments alimentaires, a lancé un Observatoire pour étudier la place des compléments alimentaires dans un modèle de santé préventive, tel que celui que les pouvoirs publics tendent à mettre en place dans l’Hexagone.

Il présente les chiffres 2017 du marché français des compléments alimentaires.
68 % des Français estiment être de plus en plus incités à prendre soin de leur santé, notamment par la prise de compléments alimentaires.
Un Français sur deux en a déjà consommé et deux tiers d’entre eux reconnaissent leurs bénéfices.
Le marché a crû de 5,8% en 2017 par rapport à 2016, passant à 1,8 milliard d’euros de chiffre d’affaires. Les principaux produits consommés le sont dans les catégories du stress et du sommeil, de la digestion, de l’articulaire.
43% des sondés estiment que les compléments alimentaires devraient être remboursés, même si la perception de ce qu’est un complément alimentaire s’avère floue pour nombre de nos concitoyens qui sont, également, pour 73% d’entre eux, demandeurs d’informations et de conseils sur la qualité (pour 37% des sondés), l’efficacité (36%) et la composition (35%) de ces produits, notamment de la part des professionnels de santé.