Les États généraux de l’alimentation sont lancés !

politique


©VCD

Le 20 juillet dernier, le premier ministre Édouard Philippe a lancé les États généraux de l’alimentation devant plus de 500 personnes impliqués dans ce secteur. Quatre ministères (Agriculture, Écologie, Santé, et Economie) étaient représentés lors de cette journée inaugurale et ont amorcé les débats.

« Annoncés par le président de la République en juin dernier, [les États généraux de l’alimentation] visent à :

  • relancer la création de valeur et en assurer l’équitable répartition,
  • permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail par le paiement de prix justes ([l’occasion de rappeler qu’en 2016, un agriculteur sur 2 a gagné moins de 354 euros par mois, selon la Mutuelle sociale agricole]) ;
  • accompagner la transformation des modèles de production afin de répondre davantage aux attentes et aux besoins des consommateurs ;
  • promouvoir les choix de consommation privilégiant une alimentation saine, sûre et durable », annonçait le gouvernement à cette occasion.

Depuis fin août et jusqu’à fin novembre, les débats s’organisent au sein de 14 ateliers répartis en trois grands chantiers. Le premier composé de 7 ateliers s’intéresse à la création et la répartition de la valeur et se réunit depuis fin août et jusqu’à fin septembre, le second constitué de 6 ateliers (dont trois aborderont spécifiquement des questions de santé) sera consacré à une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous. Enfin, un atelier transversal pour « préparer l’avenir » sera débattu sur toute cette période.

Les citoyens sont également invités à contribuer à la réflexion via une grande consultation publique sur egalimentation.gouv.fr. Plus de 8400 contributions ont d’ores et déjà été postées.

Stéphane Travert, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, a confié la coordination des États généraux de l’alimentation à Mme Célia de Lavergne, députée de la 3e circonscription de la Drôme et Mr Olivier Allain, agriculteur et vice-président à l’agriculture et à l’agroalimentaire au conseil régional de Bretagne. En outre, les noms des présidents de chaque atelier ont été dévoilés durant l’été et sont disponibles sur le site du ministère.

VCD