Comportements alimentaires : quelle France en 2025 ?

consommation

© Koya79 - istock

Dans une étude prospective sur les comportements alimentaires en 2025, souhaitée par le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et ses partenaires Ania, CGAD, CGI, Coop de France, FCD et FranceAgriMer, le portrait de la France en 2025 a été dressé. Concernant les dépenses en restauration, les experts estiment qu’elles subissent un effet d’âge. 

À l’horizon 2025, ils prévoient une augmentation globale des dépenses par ménage en restauration hors domicile à l’horizon 2025, mais de manière hétérogène. Ainsi, la part de marché des 35-44 ans subira la plus forte diminution entre 2011 et 2025 (environ 3,5 %) alors que l’augmentation sera la plus forte chez les 45-54 ans.

Suite à cette étude, 16 fiches «tendances et impacts» ont été réalisées pour accompagner les entreprises dans la perception des tendances et des comportements alimentaires de demain. Alimentation durable, alimentations particulières, baisse de la consommation de protéines animale, gaspillage, transparence… Autant de thématiques sur lesquelles les fiches tendances décrivent les incidences de ces changements de comportement sur les différents acteurs de la chaîne.

VCD