Diététiciens : des professionnels toujours plus nombreux

statistiques


© Fertnig - istock

Le nombre de diététiciens exerçant en France et dans les DOM est en hausse constante depuis plusieurs années, comme le montrent les statistiques successives de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) concernant les professions de santé.

Au 1er janvier 2016, la France comptait 10 796 diététiciens, exerçant en métropole (10 635) et dans les départements d’outre-mer (DOM) (161). Le nombre de professionnels de la diététique a ainsi progressé de 8,26 % par rapport à l’année précédente : en 2015, la Drees recensait 9 972 diététiciens. C’est donc 824 diététiciens en plus par rapport à l’an passé. Au 1er janvier 2015, l’agence avait déjà enregistré une augmentation de 717 membres par rapport à 2014, soit une augmentation de 7,75 %. Même observation entre 2013 et 2014, avec une hausse de 8,56 % de professionnels. Ces statistiques montrent ainsi une belle et stable progression de la profession.

Des disparités régionales

Rapporté à la population française, ce chiffre révèle une densité de 16,2 diététiciens pour 100 000 habitants. Les données fournies par la Drees cachent néanmoins quelques disparités régionales. Ainsi, alors que la Haute Garonne atteint 25,3 diététiciens pour 100 000 habitants, d’autres départements affichent une densité inférieure à 10 professionnels pour 100 000 habitants. C’est le cas de la Creuse (6,7 diététiciens pour 100 000 habitants), de la Haute Savoie (8,4) ou l’Eure (9,17) par exemple. Globalement, on peut observer un gradient nord sud. Les départements du pourtour méditerranéen sont mieux dotés, avec une densité souvent supérieure à 20 diététiciens pour 100 000 habitants (Hérault : 21,6 ; Corse : 21,24 ; Alpes Maritime : 21,35). À l'inverse, les abords de la mer du Nord sont moins bien lotis puisque le nombre de diététiciens ne dépassent que rarement les 14 professionnels pour 100 000 habitants.

Le profil du diététicien

La profession reste à dominante féminine, avec 94,3 % de diététiciennes, et jeune, la majorité des actives étant âgées de 25 à 39 ans. Les diététiciens exercent principalement en établissements publics ou privés (ils sont 7 128 à être salariés, dont 4 769 à l’hôpital) ainsi qu’en cabinet individuel (3 668 professionnels). Les hommes en revanche choisissent davantage de s’installer : ils sont 275 à choisir une activité libérale contre 215 pour l’exercice en établissement public.

Source : Drees. Statistiques des professions de santé au 1er janvier 2016.

VCD