Les boissons très chaudes "probablement" cancérigènes

SANTÉ


© Charles Mann - istocl

Le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), agence de l’OMS, a classé les boissons très chaudes comme cancérigènes probables pour l’Homme (catégorie 2A), dans une monographie publiée le 15 juin 2016.

Le groupe de travail, qui rassemble 23 experts internationaux, a évalué la carcinogénicité du café, du maté et des boissons très chaudes. L’analyse de la littérature révèle que si le café ni le maté ne sont pas cancérigènes à des températures normales (le café et le maté à température normale font partie du groupe 3 c’est-à-dire non classifiable parmi les cancérigènes pour l’Homme), les boissons très chaudes – dont la température est supérieure à 65°C – sont « probablement » responsables de cancers de l’œsophage chez l’Homme. 

Le Dr Christopher Wild, directeur du Circ suggère que c’est la température qui serait délétère, plutôt que les boissons elles-mêmes. Des études épidémiologiques menées en Chine, en Iran, en Turquie et en Amérique du Sud, où le thé et le maté sont bus très chauds (environ 70°C), montrent que le risque de cancer de l’œsophage augmente avec la température des boissons.

Le Circ précise cependant que cette classification repose sur des preuves « limitées », chez l’Homme comme chez l’animal.

La rédaction avec APMnews