Que pensent les Français de leur alimentation ?

enquête


© RVNW - Fotolia

92% des Français pensent que l’alimentation est une composante essentielle du style de vie à la française et 76% sont fiers du modèle alimentaire français, selon le baromètre sur les Français et l’alimentation réalisé par Opinion way. L’alimentation est un budget sur lequel les Français ne veulent pas rogner et sont prêts à plus dépenser pour une meilleure qualité.

Cette étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 1006 individus âgés de 18 ans et plus, représentatif de la population nationale. Ce panel a été constitué selon la méthode des quotas et a subi un redressement en termes de sexe, âge, région, catégorie d’agglomération et catégorie socioprofessionnelle. Les participants à cette enquête ont été interrogés en ligne via système CAWI (Computer Assisted Web Interviewing) entre le 26 février et le 3 mars 2015.

Les résultats de cette enquête révèlent que 92% des Français pensent que l’alimentation est une composante essentielle du style de vie à la française et 76% sont fiers du modèle alimentaire français. Selon l’Association nationale des industries alimentaires, le « bon pour moi » apparaît comme une véritable tendance de fond chez les Français. Cette tendance « illustre l’évolution des critères d’achat et des attentes des Français : aujourd’hui 81% des Français pensent qu’une alimentation variée, saine et équilibrée est le critère le plus important pour préserver sa santé et 79% sont prêts à acheter un produit plus cher s’il contient des ingrédients de grande qualité », argumente l’association.

Les Français recherchent de plus en plus une alimentation de qualité

L’alimentation demeure le poste de dépense sur lequel ils souhaitent le moins rogner : seuls 9% d’entre eux se déclarant prêts à le diminuer, contre 37 % pour leurs vêtements ou 34 % pour les loisirs. Si les critères prix et date de péremption sont encore prédominants, leurs poids diminuent : de 73% en 2013 à 66% aujourd’hui pour le prix et de 69% à 56% pour la date de péremption. En parallèle, les critères relatifs à la qualité du produit, composition du produit et valeur nutritionnelle, prendraient de l’ampleur et font de plus en plus l’objet de l’attention des consommateurs : la composition des produits est un critère d’achat très important pour 53% des Français, la composition nutritionnelle l’est pour 42% des Français (vs 35% et 27% en 2013 respectivement).

« Conséquence de la place plus importante donnée à ces critères : les consommateurs sont 79% à se déclarer prêts à payer plus pour un produit contenant des ingrédients de très grande qualité », analyse l’Ania. De même, fiers et confiants de la qualité du patrimoine alimentaire français, près de 80% des interrogés se déclareraient prêts à payer plus cher pour un produit régional ou pour un produit 100% français.  

L’industrie agroalimentaire est mieux perçue

Si l’image du secteur agroalimentaire a fortement progressé en deux ans (55% aujourd’hui versus 46% en 2013 ), l’Ania estime que ce chiffre reste encore trop faible et que les industries doivent poursuivre leurs efforts.« Cette enquête démontre combien les Français sont attachés aux spécificités de notre modèle alimentaire. Elle est encourageante et atteste qu’ils perçoivent les efforts et le travail réalisés par nos entreprises de toute taille, de tout métier, de toute région pour satisfaire leurs exigences légitimes », déclare Jean-Philippe Girard, Président de l’ANIA.  

Enfin, si les Français se déclarent en majorité de plus en plus satisfaits de l’information donnée sur les étiquettes (58% de satisfaction vs 50% en 2013), 42% des interrogés plébiscitent ainsi une information plus compréhensible sur la valeur nutritionnelle des produits et 39% souhaiteraient une meilleure information sur l’origine des produits.

Source : Ania