L’éducation à l’alimentation au programme pour la rentrée scolaire 2015

ÉDUCATION


© Ministères de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche ; Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.

À l’occasion de la journée de l’enseignement agricole sur le salon international de l’agriculture (SIA), Najat Vallaud-Belkacem et Stéphane Le Foll ont réaffirmé l’importance de l’éducation à l’alimentation des jeunes. Ils ont rappelé que celle-ci serait présente dans le programme scolaire dès la rentrée 2015.

La loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt (LAAAF), promulguée le 13 octobre 2014, a inscrit l’éducation alimentaire de la jeunesse comme l’un des quatre axes prioritaires de la politique publique de l’alimentation. Dans cette optique, une information et une éducation à l’alimentation devront être dispensées dans les écoles.

Afin de traduire concrètement cette orientation politique et de faciliter sa mise en place dès la rentrée scolaire 2015-2016, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, a indiqué qu’elles figureraient explicitement dans les instructions données aux recteurs d’académies pour la prochaine rentrée scolaire. « Les grandes orientations des actions d’éducation à l’alimentation pouvant être proposées dans les écoles ainsi que les supports pédagogiques susceptibles d’être ainsi mobilisés (cours théoriques, ateliers sensoriels, culinaires, sorties pédagogiques, etc.) seront communiqués précisément », indique le gouvernement.

Pour appuyer cette démarche, Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du gouvernement, entend mobiliser les directeurs régionaux de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt pour donner une impulsion concrète en utilisant les expériences et outils ayant déjà fait leurs preuves. « En parallèle, les administrations des deux ministères créeront pour la rentrée scolaire 2015 - 2016 un centre de ressources recensant et mettant à disposition de la communauté éducative l’ensemble des outils pédagogiques référencés, en s’appuyant sur de nombreuses expériences déjà menées en la matière », précise le gouvernement.

Source : Ministères de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche ; Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.

 

RF