Le marché des aliments pour allergiques et intolérants s’élargit

marché

© Balint Radu - Fotolia.com

La vente de produits pour allergiques et intolérants alimentaires a progressé de 8 % en 2014, selon l’enquête « Le marché des produits pour allergiques et intolérants alimentaires - Produits sans gluten, à base de soja et laits délactosés : potentiel de croissance et positionnements porteurs à l’horizon 2016 » du groupe Xerfi. Ces résultats devraient se confirmer puisque les experts prédisent une progression des ventes en grandes surfaces d’encore 8 % en 2015 puis de 9 % en 2016 à 215 millions d’euros.

Les produits phares du marché resteront ceux sans gluten, avec des ventes en grandes surfaces de 65 millions d’euros en 2016 (deux fois plus qu’en 2013) suivis des laits délactosés (92 millions d’euros en 2016, soit +10 % par rapport à 2014) et des produits à base de soja en perte de vitesse (58 millions d’euros en 2016, soit -5 % par rapport à 2014). Selon les experts, l’effet de mode se confirme, notamment pour le segment du sans gluten valorisé par des personnalités (par exemple, le tennisman Novak Djokovic devenu ambassadeur de la marque Gerblé). L’intérêt croissant des Français pour les produits santé s’expliquerait également par l’impact des campagnes de sensibilisation de l’Association française des intolérants au gluten mais aussi l’élargissement de l’offre expliquent ce succès.

Les industriels de l’agroalimentaire s’intéressent de plus en plus à ce marché, stimulé par la nouvelle cible des consommateurs non allergiques. Les experts notent l’émergence de nouvelles catégories de produits (par exemple, charcuterie et plats cuisinés sans gluten). Ainsi, Foodpartners a lancé sa marque sans gluten Chatka au rayon frais en juin 2013 et Herta et Fleury Michon développent leur gamme de jambon cuit sans gluten depuis 2012. Les marques de distributeurs s’imposent également sur le marché des produits sans allergènes. Leclerc a lancé en 2013 sa gamme sans gluten (Chaque jour sans gluten), sur les pas de Carrefour et Casino en 2009-2010.

D’autre part, les auteurs de ce rapport indiquent que les industriels agroalimentaires pourraient trouver un relais de croissance dans la restauration hors foyer (RHF). Encore modeste, la demande pour des prestations adaptées en RHF est amenée à croître, en particulier dans la restauration collective. Ainsi, Fleury Michon a lancé en juin 2014 une offre d’une quinzaine de plats surgelés sans gluten à destination des hôpitaux et cliniques. La restauration commerciale s’y met également. Des boulangeries proposent des gammes sans gluten et des restaurants des plats sans allergènes, pour l’essentiel dans les grandes villes.

Source : « Le marché des produits pour allergiques et intolérants alimentaires - Produits sans gluten, à base de soja et laits délactosés : potentiel de croissance et positionnements porteurs à l’horizon 2016 », groupe Xerfi.