Les effectifs des diététiciens en France en hausse de + 8,56 % en 2014

Démographie

Nutrition Infos
© Frog 974 - Fotolia.com

Le nombre de diététiciens exerçant en France et dans les DOM est toujours en augmentation, comme le montrent les statistiques de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) dans son rapport des statistiques des professions de santé au 1er janvier 2014.

Au 1er janvier 2014, la France comptait 9 255 diététiciens, exerçant en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer (DOM) (ils sont 9 117 en métropole et 138 à exercer dans les DOM). La profession a ainsi augmenté de 8,56 % par rapport à 2013 : en effet, l’année dernière, la Drees recensait 8 525 diététiciens dont 8 398 dans l’Hexagone et 127 dans les DOM. C’est donc 730 professionnels de la nutrition en plus par rapport à l’an passé, qui comprenait déjà 654 diététiciens de plus qu’en 2012 (cf. Nutrition infos Diététicien : une profession en pleine expansion).

La profession est toujours à dominante féminine, avec 94,5 % de diététiciennes, et jeune, la majorité des actives étant âgées de 25 à 39 ans (âge moyen de 38,2 ans). Les diététiciens exercent principalement en établissement public (ils sont 3 338 à choisir ce lieu d’exercice) ainsi qu’en cabinet individuel (2 353 professionnels). Les cabinets en groupe quant à eux, ne concernent que 227 des professionnels de la nutrition. Les hommes en revanche choisissent davantage de s’installer : ils sont 169 à choisir une activité libérale contre 149 pour l’exercice en établissement public. Notons que si les plus jeunes (moins de 25 ans) débutent majoritairement en intérim, 36,2 % des diététiciens âgés de 25 à 29 ans font le choix de travailler pour des organismes humanitaires.

Enfin, les diététiciens choisissent pour la plupart de travailler dans des grandes villes : ils sont 35,1 % à exercer dans des agglomérations de 200 000 à moins de 2 000 000 habitants et 18,2 % dans l’agglomération parisienne.

Source : Statistiques des professions de santé au 1er janvier 2014, Drees, juin 2014

La rédaction