Une pétition pour un étiquetage nutritionnel simple et compréhensible par tous

Étiquetage nutritionnel

Nutrition Infos
© SFSP

Des sociétés savantes, des associations de professionnels de santé et de la nutrition, d’acteurs de terrain, de consommateurs et de patients s’associent pour lancer une grande pétition citoyenne pour que soit mis en place un étiquetage nutritionnel simple, intuitif et compréhensible par tous, sur la face avant des emballages des aliments, selon un communiqué de la Société française de santé publique (SFSP).

Dans sa pétition lancée mardi 13 mai, le Collectif se réfère au rapport du Pr Serge Hercberg (cf. Nutrition infos Le Pr Serge Hercberg propose quinze mesures pour améliorer l’alimentation des Français), remis à la ministre de la Santé en janvier, qui propose de mettre en place un système d’information nutritionnelle sur la face avant des emballages des aliments. Dans une lettre ouverte au Premier ministre, l’association constituée de diverses sociétés savantes et associations professionnelles de différentes disciplines – santé publique, pédiatrie, nutrition, cardiologie, activité physique – (AFDN, SFNEP, Société française de pédiatrie), d’associations de consommateurs (Que Choisir, CLCV) et de malades (la Fédération française des diabétiques et le CISS), souligne que cette mesure permettra d’orienter les choix des consommateurs afin de mettre en pratique la recommandation « Ne pas manger trop gras, trop sucré, trop salé ». Les consommateurs pourront également « comparer la qualité nutritionnelle des différents aliments entre eux, ou à l’intérieur d’une même famille d’aliments voire entre des aliments du même type mais de marques différentes ». Le collectif espère également que cette pétition encouragera les industriels « à améliorer la composition de leurs produits pour changer de classe et ainsi valoriser leurs efforts au travers d’un positionnement plus favorable sur l’échelle nutritionnelle visible par les consommateurs ».

Pour voir la pétition : www.sfsp.fr.

Florence Bozec, d’après un communiqué de la SFSP